dimanche 12 décembre 2010

Composer un rythme techno sous Reason 5

Base de tout bon titre techno, le beat est un élément prépondérant d’un morceau, comme nous l’avons évoqué dans notre précédent article6 idées pour améliorer vos productions. Nous allons aujourd’hui voir les bases de la composition d’un rythme techno sous Reason 5.

Les bases du rythme

Durée des figures de notes
Durées des notes
Mais avant de commencer, faisons quelques rappels théoriques sur la notion le rythme. Cette notion est liée à celle de découpage du temps en parties égales, et de la longueur des notes les unes par rapport aux autres. En musique, comme vous le savez, on représente les notes par des figures positionnées sur une portée : les rondes, les blanches, les noires, croches, double croches etc... Chaque type de note a une durée qui relative à la ronde, qui est la figure de note la plus longue. Ainsi, une blanche dure la moitié d’une ronde, ou inversement il faut deux blanches pour faire la durée d’une ronde. Les autres figures de notes ont un rapport similaire, comme illustré ci-contre.

Les notes sont positionnées sur la portée et groupées par mesure, chaque mesure étant en quelque sorte l’unité de temps du morceau. La durée d’une mesure est 2, 3 ou 4 temps, et elle est indiquée par les deux chiffres à côté de la clé : la signature rythmique. Le premier indique le nombre de temps qui composent la mesure, et le second, qui est le diviseur, indique la durée d’un temps par rapport à la ronde (fraction de la ronde). En musique électronique, c’est quasi-exclusivement la signature 4/4 qui est utilisée : une mesure est constitué de 4 temps d’une durée d’1/4 de ronde, soit quatre noires.
Exemple de partition 4/4
Exemple de partition 4/4 constituée de 4 mesures
Les différents temps d’une mesure ne sont pas équivalents. On parle de temps fort pour le premier et le troisième temps d’une mesure à 4 temps, ou le premier seulement d’une mesure à 3 temps. On parle de temps faible pour le deuxième et le quatrième temps d’une mesure à 4 temps, ou pour les deuxièmes et troisièmes temps d’une mesure à 3 temps. Cette notion de temps fort / temps faible est primordiale car c’est sur les temps forts qu’on va placer les instruments importants. Dans le cas du beat par exemple, on placera la grosse caisse sur le premier temps fort, et le hihat sur le deuxième temps fort pour former le fameux « boum tsi boum tsi » qu’on attribue à la techno.

Créer un rythme techno de base avec Reason

Commencez par ouvrir un nouveau document Reason et ajoutez une Redrum à votre rack. Grâce à son éditeur de patterns, il sera plus facile d’illustrer comment tout cela se passe. Vérifiez dans le panneau de transport que la signature rythmique sélectionnée est bien 4/4. Sélectionnez un bon patch pour votre redrum, ou alors utilisez un Kong que vous piloterez avec le Redrum en faisant les branchements adéquats sur le panneau arrière.
Branchements pour permettre au Redrum de piloter le Kong
Branchements pour permettre au Redrum de piloter le Kong
Vous remarquerez que les différents pas du pattern sont groupés par 4 : ce sont les 4 temps de la mesure. Un pattern est donc constitué de 4 mesures. Pour programmer le fameux « boum tsi », sélectionnez la piste 1 généralement attribuée à la grosse caisse (changez de patch si ce n’est pas le cas) et placez un beat sur chaque temps fort. Sélectionnez la piste correspondant au hihat et placez-le sur chaque deuxième temps fort. Pour agrémenter le tout, sélectionnez le clap et placez-le sur le premier temps fort de la deuxième et troisième mesure. Cliquez sur « run », vous devriez avoir un résultat similaire à l'exemple ci-dessous.

Programmation d'un beat 4/4 basique sur Redrum
Programmation d'un beat techno 4/4 basique

Le contre-temps et la syncope

Pour perfectionner un peu notre pattern, on va utiliser les notions de contre-temps et de syncope. Dans les deux cas, il s’agit de placer un instrument sur un temps faible. S’il se prolonge sur le temps fort suivant, donc s'il dure 2 temps, alors il s’agit d’une syncope. Dans le cas où il ne dure qu’un seul temps, il s’agit d'un contre-temps.

Nous allons utiliser le low tom comme exemple de syncope, car comme le tom résonne pas mal, on peut considérer qu’il dure deux temps. Sélectionnez le low tom et placez-le sur le second temps des mesures 1 et 3. Le mid tom, lui, sera frappé moins fort et sa durée apparente sera donc d’un seul temps : on va l’utiliser comme contre-temps. Sélectionnez-le et placez-le sur le quatrième temps des mesures 1 et 3. Pour compléter notre rythme, on va programmer des hihats fermés sur les temps faibles. Ci-dessous, la figure illustre la programmation complète de notre pattern, et un extrait sonore vous permet d'entendre le résultat.

Pattern Redrum avec syncope et contre-temps
Pattern Redrum avec syncope et contre-temps


Conclusion


Nous venons de voir les notions de base concernant la programmation d’un rythme techno avec Reason 5, le module Redrum et le module Kong. Il s’agit d’un rythme 4/4 assez basique, mais il est déjà très efficace ! Nous verrons dans notre prochain article comment on peut perfectionner les patterns en mélangeant les signature rythmiques.

Besoin d'approfondir ?

Consultez la page "Ressources" et découvrez une sélection d'ouvrages pour compléter cette série d'articles.



Articles similaires

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire