samedi 4 décembre 2010

Klaus Schulze - Timewind

Klaus Schulze - Timewind
S'il y a bien un classique de chez classique dans la musique new age, c'est bien Timewind. Sorti en 1975, c'est l'album le plus abouti que Klaus Schulze aie réalisé à cette époque. Bien que dédié à Richard Wagner, cet album n'a rien à voir avec la musique classique.

Deux compositions d'une demi-heure chacune constituent cet album : Bayreuth Return, et Wahnfried 1883. Ces deux hymnes à la durée font la part belle aux séquences analogiques et aux mélodies d'orgues, teintés d'effets spéciaux tournoyants. Bayreuth Return est assez étrange, en jouant sur une certaine tension entre les différents mouvements. Wahnfried 1883 est le chef-d'oeuvre magistral du disque. Les mélodies mélancoliques avec un fond de vent ou de marée nous transportent véritablement dans un voyage majestueux d'un bout à l'autre du disque.

Cet album a tellement marqué son époque que la presse musicale l'a encensé. Cette musique étrange a dû influencer Jean-Michel Jarre qui sortira Oxygène l'année suivante. Klaus Schulze semble même avoir instauré une nouvelle façon de composer de la musique, comme le suggère l'espèce de partition de papier milimétré griffoné de signes étranges sur l'arrière de la pochette. Cela nous renseigne d'ailleurs sur les synthétiseurs utilisés, des monuments de l'époque : ARP 2600, EMS Synthy, ARP Odysee, Ogue Elka et Farfissa...

La réédition de 2006 sur CD comporte un CD bonus composé de 3 titres inédits : Echoes of Time, Solar Wind et Windy Time. Ils constituent en quelque sorte des variations sur les deux morceaux originaux de l'album, et sont un bon complément à cette oeuvre indispensable pour tout amateur de musique new age.

Vous aimerez sûrement aussi :

1 commentaire: