mardi 20 mars 2012

Scan X - Chroma

Scan X - Chroma
Voici probablement l'un des meilleurs albums jamais produits par un français. Sorti en 1996, en pleine époque des Raves, il est produit sans concessions. Stéphane Dri aka Scan X nous fait une démonstration multi-style des plus alléchante, sur le label du maître Laurent Garnier.

On décolle doucement sur le trancy Dust aux courbes phasées bien planantes. On poursuit sur les notes et nappes froides teintées d'électro de Grey Lights, avant de planer sur les boucles tournantes et sombres de Secrets. Voodoo forme une parenthèse Drum&Bass / Jungle assez minimaliste et syncopée avant l'explosion Earthquake. Brutal, dur, froid, ce morceau full hard techno tabasse dans un registre très rave party. On souffle un peu sur un ton plus Tech House avec Wood et le superbe morceau downtempo Blackmoon. On reconnait dans celui-ci les samples de la scène du test de Void Kampf du film Blade Runner. Turnoil forme un petit intermède intéressant, basé sur un drone synthétique au ton très industriel. Blue 072C forme une espèce de fusion entre des rythmes Jungle / Hip Hop et une ligne de synthé saturée. Requiem est un nouvel intermède tendance dark avec un rythme sourd et lent, sur lequel se constuit une espèce d'ambiance tendue et malsaine, qui semble annoncer la prochaine vague hard techno qui vient avec Red Dogs. Encore un excellent morceau bien tranché, au son très rave party et aux boucles acides, dont l'album suivant de Scan X, How to make the unpredictable Necessary, se veut une pâle séquelle. Et enfin on finit par Wasteland, un morceau Drum & Bass saturé aux tonalités industrielles presque déprimantes.

C'est donc un excellent album, dont le son traverse les ages électroniques sans vieillir et taillé pour le live dont Dri aura été l'un des pionniers en France. C'est aussi le premier de ses deux albums, et indiscutablement le meilleur, grâce à la créativité et la technicité dont il fait preuve. Certains puristes diront qu'il est le seul français a avoir su captiver l'esprit de la Techno originale de Détroit. Ils n'ont peut-être pas tort...

Infos

Année : 1996
Label : F Communications

Tracklisting

1 Dust
2 Grey Lights
3 Secrets
4 Voodoo
5 Earthquake
6 Wood
7 Blackmoon
8 Turmoil
9 Blue 072C
10 Requiem
11 Red Dogs
12 Wasteland

Vous aimerez probablement aussi

1 commentaire: